Sainte-Marie : l’île paradisiaque de l’Océan Indien

Sainte-Marie : l’île paradisiaque de l’Océan Indien

En peu de mots, choisir Sainte-Marie Madagascar pour destination implique se laisser ensorceler par la réplique conforme de l’Eden précisé dans la bible. Nosy Boraha vous offrira des vacances de rêve avec toutes ses richesses naturelles, ses plages interminables de sables blancs, ses inoubliables fonds marins.

Sainte Marie représente un Eden tropical à l’autre bout de la terre, encore protégée du tourisme massif : mélangeant luxe et havre de paix. Par le biais de ses forêts abondantes, ses magnifiques plages et particulièrement son historique. L’île est devenue une destination très prisée.

L’île Sainte-Marie, jadis appelée Nossi-Ibrahim, et Nosy Boraha de nos jours se trouve dans la région d’Analanjirofo. Cette île envoûtante de la zone d’Analanjirofo est réputée pour son caractère véridique. De par son aire, Sainte-Marie est le second îlot de Madagascar après Nosy-Be. Elle se situe sur la côte Est soit à 35 kilomètres de Soanierana Ivongo. À l’aspect allongé, Sainte-Marie bénéficie d’une surface de 200 km² et sa voisine est l’île aux Nattes. La plupart des touristes certifient que Sainte-Marie est encore plus magnifique en nature qu’en image. L’île est constituée de bâtiment hôtelier haut de gamme afin de simplifier le séjour des touristes. Avec l’appui de son caractère insulaire et les propriétés de la terre corallienne, l’île est dotée d’une végétation et d’une faune très diversifiée. On y rencontre entre autres de multiples espèces de lémuriens et une variété d’orchidées. À préciser que ceux qui souhaitent prospecter ces magnifiques spécimens une visite au parc zoologique et botanique Endemika, est recommandé.

Quant à la partie Occidentale de l’île, elle offre une nature insolite vue sur Sahasely. Ménageant un site apparaissant d’une forêt de Ravinala et une petite chute envoûtant, ce panorama resplendissant possède une sentinelle 800 mètres, idéale pour une promenade au milieu d’un authentique arboretum. Et si la région Est de Sainte-Marie est réputée pour son repère des adeptes de baignade à cause de ses côtes verdâtres, entre le sud et le cap nord s’étendent joyeusement l’illustre baie d’Ampanihy ainsi que sa presqu’île. Pour les explorateurs ou adeptes de l’histoire une croisière en pirogue est conseillée. On passe donc par la mangrove de la région Est afin d’accoster aux nécropoles des pirates. Ne pas oublier la surprenante représentation d’un groupe de baleines à bosse durant la saison hivernale austral qui est un spectacle à ne pas rater pour les vacanciers de l’île Sainte-Marie.