Activités à faire à Madagascar

Activités à faire à Madagascar

Madagascar possède de nombreux sites touristiques, offrant la possibilité de pratiquer des activités diverses. Ces sites sont dispersés sur toute la totalité du pays et sont facilement accessibles soit par la route, soit par voie aérienne pour des activités uniques, variées et inoubliables.

Pour visiter Madagascar, au nord se trouve le parc naturel de l’Ankarana, véritable sanctuaire végétal unique, abritant des espèces animales telles que des amphibiens, des reptiles ou des lémuriens endémiques. Toutefois, les grottes font également, la particularité de la région. Il est possible d’en visiter, comme celle appelée Milaintety ou la grotte aux chauves-souris. Le fond de ces grottes renferme une longue rivière souterraine. L’Ankarana est également doté d’un volcan, dont le sommet offre une vue panoramique sur l’étendue. La réserve naturelle d’Ankarafantsika, sur la route de Mahajanga, est réputée pour ses reptiles. Le parc, traversé par la route nationale 4, est une vaste étendue de forêt, cachant un grand lac où vivent des crocodiles. Des panneaux y sont placés afin de prévenir les visiteurs.

Comme le climat de Madagascar le permet, une multitude d’espèces de serpents y évolue, et il n’est pas rare d’en voir traverser la route pour se rendre d’une partie du foret à l’autre. Par ailleurs, le parc héberge trois espèces de tortues endémiques protégées. Toujours dans l’ouest, mais dans la partie sud de l’île, les Tsingy de Bemaraha, sortes de formations calcaires tranchantes, s’étendent sur la toute la colonne de cette partie de l’ile. La découverte de ces merveilles se fait essentiellement par voie aérienne, en louant un petit avion de tourisme. Des randonnées pédestres y sont proposées. En outre, les Tsingy de Bemaraha figurent parmi le patrimoine de l’UNESCO.

Sur la route nationale 7, au sud de Fianarantsoa, le parc national de l’Isalo offre un paysage désertique, composé de formations rocheuses et d’une végétation, rappelant celle des savanes africaines. L’endroit cache des lieux uniques, tels une piscine naturelle ou un canyon. Certaines roches ont des formes étranges, comme celles en loup, relatant la carrure d’une reine malgache accroupie ou encore, prenant la forme d’une botte. On a également, sur cet axe, Ranomafana, en français eau chaude, qui est située à l’est de Fianarantsoa. Il s’agit d’une région bénéficiant d’une source thermale, ayant des vertus médicinales. L’entrée au site est payante, et est entretenue par les collectivités locales. Ranomafana, dont le sol est formé de minéraux volcaniques, abonde en faune et flore. Presque tout peut y être planté, principalement la canne à sucre.